Luc 17, 20-25

Le Royaume de Dieu est comparable à …

Ganesh A. Shankar, Tentative d’expulsion, Muséum d’histoire naturelle de Londres, 2016
Ganesh A. Shankar, Tentative d’expulsion, Muséum d’histoire naturelle de Londres, 2016

Jésus parle en paraboles du Royaume de Dieu comparable à du levain, à la plus petite graine, à un trésor, à une perle de grand prix, à quelque chose de caché, de précieux, de petit, et appelé mystérieusement à une croissance en plénitude. « Le Royaume est au milieu de vous » n’hésite-t-il pas à proclamer en se désignant à ses disciples comme le Royaume promis et accompli en sa personne, pour aujourd’hui.
En ces derniers temps de sa mission, et conformément aux indices semés tout au long de ses prédications, Jésus insiste sur l’espace et le temps du Royaume.
Il est un lieu d’intériorité, de l’au-dedans de soi, l’au milieu de vous (v.21). Comme le traduit André Chouraqui : 10
Il est le temps du jaillissement, de la surprise d’un dévoilement, il est rapide comme l’éclair de lumière qui déchire la nuit (v.24).

Intériorité et ingression du Royaume sont aussi les deux composantes de l’expérience spirituelle. Dans sa recherche et la rencontre attendue avec Dieu, chaque priant fait l’expérience singulière « d’une perpétuelle croissance, où l’âme qui cherche Dieu est à la fois sans cesse comblée à la mesure de sa capacité et assoiffée » (Jean Daniélou).

« Déchire la toile de cette douce rencontre ! » implore Jean de la Croix dans son poème de la Vive Flamme. C’est ce même cri porté dans notre cœur et pour le monde que nous continuons d’exprimer, comme vigiles de l’espérance, attendant fermes et sûrs le règne de Dieu, dans les épreuves et la contradiction, comme Jésus a lui-même assumé souffrances et rejet (v.25) jusqu’à la croix.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.