Luc 24, 46-53

« Restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez d’en-haut revêtus de puissance »
Ainsi Jésus enverra la promesse du Père qui revêtira les disciples de la puissance de l’Esprit-Saint. En attendant, leur dit-il : « Restez », littéralement : « Asseyez-vous »
« Or il les emmène dehors jusque près de Béthanie », là où une foule l’avait acclamé Roi : «Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna ! Sauve-nous Fils de David ! » (Lc 19, 29-40)

« Et ayant levé les mains, il les bénit. Et il advint, pendant qu’il les bénissait, il se sépara d’eux et il était emporté au ciel.»
« Matin du monde » où, le septième jour, Dieu bénit sa création, s’émerveille et la confie à l’humain, son semblable. Inouï commencement d’un monde nouveau où Jésus Roi de la création nouvelle, s’en sépare et envoie ses premiers témoins comme d’autres « lui-même », créateurs d’une terre nouvelle, prophètes du « Royaume au-dedans de nous ». Devenu invisible c’est sa présence intérieure qui demeure, elle se reconnaît à la joie qui les envahit.
« Geste tout nouveau … en grande harmonie avec la proclamation pour le pardon des péchés. Désormais c’est au nom de Jésus qu’il sera accordé. »*

« Le témoignage à rendre est immense pour des hommes qui viennent de connaître la peur. Mais une promesse leur est faite… L’esprit les poussera au large vers des horizons toujours nouveaux. Quelle source d’espérance sans fin pour les communautés chrétiennes parfois tentées aujourd’hui par le repli sur elles-mêmes. »*

*P Bacq O. Ribadeau Dumas : « Puissance de la Parole

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.