Luc 6, 36-38

COMME…
Le portrait du disciple s’esquisse. Jésus en trace les traits, il va chercher à la source de la beauté son inspiration et son modèle : « « comme » votre Père est généreux »  (v.36). Ce n’est pas à une pâle copie qu’il nous exhorte, ni à une banale imitation… Mais à une suivance. Il s’agit de suivre « notre » Père. Son préalable est donc la connaissance et l’amour filial. Il s’agit tout d’abord d’une relation, une relation profonde dont l’engendrement de chair et de sang est le signe. Le fils, la fille grandissent sous le regard de leur père, ils reçoivent de lui leur nom, leur génome, leurs traits physiques, leurs valeurs morales et spirituelles…
Dans la vie de l’Esprit c’est pareil, nous avons tout reçu du Père des Cieux, notre nom inscrit dans les cieux, notre personne gravée dans la paume de ses mains, sa générosité, sa miséricorde, sa vie en abondance, son énergie de vie qui se multiplie en nous. 
La vie de notre Père céleste en nous est forcément généreuse et débordante (v.38).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.