Luc 6, 39-42

« une fois bien formé, chacun sera comme son maître »
En quoi consiste donc cette formation ? Jésus entre de suite dans le domaine de l’ophtalmologie. : « l’œil », « voir clair ». Il amplifie l’histoire avec l’image de la paille et la poutre afin de venir nous réveiller.
Se former, ce serait donc se préoccuper de notre vision. Or la vue est l’un des sens de notre humanité. Elle permet à Jésus de regarder les disciples et de les aimer. Elle lui permet de découvrir la misère du peuple et d’y répondre en guérissant, en soignant, en donnant à manger… et en rendant la vue. Elle lui permet de vivre la fraternité auquel Dieu le convie.
Jésus est l’Unique Fils de Dieu et il nous invite à devenir davantage fils de Dieu, davantage frères. Et puisque la vue constitue un atout, elle est malmenée quand elle ne se forme pas, ne s’éduque pas à l’émerveillement.
Commençons par retirer dans notre œil ce qui n’est que jugement, dénonciation, « regard révolver ». Comment ? Formons-nous à l’école de Jésus pour regarder avec compassion, tendresse, miséricorde. Chaque jour, bénissons Dieu pour au moins une chose que nous avons observé de beau. Faisons comme Dieu lui-même lorsqu’il créa le ciel et la terre: « Il vit que cela était bon ».

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.