Luc 8, 16-18

Ta Parole, Seigneur, lampe sur mes pas, lumière sur ma route… Ps 118

Quelle drôle d’idée d’allumer une lampe pour la mettre sous le lit ! A quoi pourra t elle servir ? Cette comparaison choisie par le Seigneur nous demande de réfléchir et de nous questionner sur la manière dont parfois nous nous accaparons la Parole..

Mais la Parole pourrait elle être enchaînée ?

-« Bien écouter et accueillir la Parole et en vivre, nous pousse au partage de ce trop plein qui demeure en nous au contact de cette étincelle !

La Parole lumineuse est vivante, elle parcourt son chemin et bien souvent à notre insu. Car la lumière n’est vraiment reçue que par celui ou celle qui la transmet. »

Faire attention à la manière dont nous écoutons… à la lumière qu’on allume…à ne pas entraver cette lumière…et surtout à ne pas affaiblir l’intensité de cette lumière.

Luc , dans court passage nous demande d’être attentifs à chaque mouvement.

Ecouter la Parole, et non ce que nous pourrions prendre pour : Parole de Dieu. Ecouter » le fin silence » qui nous permettra d’entendre le passage de l’Esprit de Dieu.

Et la lumière que nous voulons allumer chez le frère sera -t-elle celle qui nous a mis en marche et qui motive notre vie. ?

Ne pas entraver cette lumière…ni affaiblir son intensité en la mettant sous le boisseau.

La Parole est une lampe sur la route et guide sur le chemin.

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *