Luc 9, 28b-36

Contemplons en ce jour béni notre condition d’homme habitée par le Christ transfiguré.
C’est dans sa condition mortelle que Jésus a laissé transparaître la Lumière vivifiante de sa divinité. C’est aussi dans cette condition mortelle que nous sommes rachetés et sauvés par la Lumière du Ressuscité qui pénètre nos profondeurs et nous transforme.
Nous sommes au cœur de ce que nous vivons actuellement, chacun là où il est. C’est dans ce réel, que l’Esprit nous fait voir l’amour qu’est Dieu, Lui la vie, si nous consentons à croire et à ouvrir nos cœurs. Dans la vérité de notre chair, Dieu écrit et révèle ce qui EST. Avec tout ce que nous portons comme faiblesses, fragilités, peurs, nous sommes la splendeur du Père, chacun pour sa part, dans l’unique bien-aimé, dans l’unique Fils, Jésus. Oui, à chacun de nous, la voix du Père est adressée : tu es mon fils bien-aimé en qui j’ai mis toute ma complaisance !
Voilà la transformation du regard qui nous est offerte aujourd’hui. Dans les lieux de la mort, la transfiguration vient nous remettre en mémoire qu’en chacun peut se redécouvrir l’unique bien-aimé. Que de fois, les ténèbres s’appesantissent autour de nous et parfois en nous ! Seul l’Esprit saint peut sans cesse faire surgir la lumière de Jésus qui nous habite, et nous aide à redécouvrir dans l’autre son visage transfiguré, celui du fils bien-aimé.
Le mystère, l’évènement de la transfiguration, nous appelle aujourd’hui à entrer dans la vision du Père, à voir tout être humain comme le Père le voit dans l’humanité de Jésus.
C’est à ce moment que nous pouvons dire : « ce n’est pas en ayant recours à des récits imaginaires sophistiqués que nous avons fait connaître la puissance et la venue de notre Seigneur Jésus Christ, mais c’est pour avoir été les témoins oculaires de sa grandeur » (2 P1, 16).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.