Matthieu14, 13-21

MULTIPLICATION DE VIE

« Quand Jésus apprit la mort de Jean le Baptiste » (v.13) ; Jésus, sans aucune complicité avec la mort, immédiatement après avoir appris la mort, multiplie les signes de vie :
– Il se retire et se sépare de l’atmosphère mortifère d’Hérode.
– Il compatit.
– Il guérit.
– Il interpelle, sollicite et délègue aux disciples le soin de leurs frères.
– Il organise la foule.
– Il s’en remet à la création (cinq pains et deux poissons).
– Il s’en remet au Père (levant les yeux au ciel).
– Il donne à manger et rassasie la foule.
– Il donne en plénitude (douze paniers pleins en surplus).

En la personne de Jésus, tout n’est que bénédiction (bien dire la vie). Cette bénédiction est une remise de sa personne, une remise de sa vie à Dieu, une vie pour les autres (ceux dont il a compassion, ceux qu’il nourrit, ceux dont il sollicite l’aide et le service. La multiplication des pains est comprise dans ce mouvement de vie en abondance, de don et de service. Elle n’a de sens que dans cette vie donnée pour plus de vie en chacun de nous et entre nous.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.