Luc 9,26….38

Elie

40 jours avant son départ à Jérusalem et sa crucifixion, où Jésus allait accomplir le salut attendu depuis des siècles, annoncé par les prophètes, deux témoins de l’Ancienne Alliance vinrent à sa rencontre : Moise (la loi) et Elie (les prophètes), alors qu’il s’est manifesté dans sa gloire de « Fils de Dieu » devant trois témoins de ses disciples : Jean le bien-aimé qui l’a suivi jusqu’à la croix, Jacques, frère de Jean, le premier apôtre martyre, et Pierre qui va être chef de l’Eglise. La Trinité se manifeste à travers le Fils, la voix du Père et la nuée de l’Esprit.
En ce jour de Saint Elie, à la source du Carmel, contemplons ce visage, ami de Dieu. Elie, le prophète puissant en actes et en paroles. Elie, dévoré par le zèle jaloux pour son unique Seigneur. Elie au désert, dans son extrême faiblesse et fragilité, fuyant Jézabel qui demande sa vie. Elie dans la solitude, rencontrant Dieu dans la brise légère. Elie qui monte au ciel dans un char de feu. Elie, présent au moment de la Transfiguration du Fils de Dieu, manifesté dans la chair, accomplissement de la Loi et des prophètes, par sa mort et sa résurrection : « Il est vivant, le Seigneur devant qui je me tiens ». (1 R17, 1)

A la trace de notre père Saint Elie, qui a attiré nos premiers ermites dans la solitude du Mont Carmel, qui ont vécu auprès de sa source et reçu la Règle primitive, vivons notre vocation de carmélites jusqu’au bout : « Jetez toujours les yeux sur la race des saints prophètes dont nous descendons… Ayons la sainte présomption de leur ressembler … La bataille sera de courte durée, mais la récompense éternelle ». (Ste Thérèse de Jésus, Fondations 14,29)

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.