Marc 12,38-44.

Ce passage de l’Evangile de Marc nous appelle à vivre de notre être profond, c’est-à-dire avec Celui qui nous habite au plus profond de nous-mêmes et non à notre surface.

Jésus regarde autour de lui et remarque la manière dont vivent ses contemporains. Il explique à ses disciples que l’apparence, le paraître ne sont que la surface de la personne et vivre de cela ne permet pas d’être à l’écoute de l’autre, de l’Autre et de grandir, donner sens à notre vie.

Mais si nous vivons de ce qui nous habite profondément, nous offrons, donnons tout ce que nous sommes et nous pouvons être à l’écoute de l’autre, des autres. Nous laissons alors transparaître, jaillir cet Amour de l’autre, de l’Autre qui nous habite. Et nous n’avons aucun besoin de paraître pour cela. Notre vie a alors du sens, du goût. Nous donnons tout et recevons davantage.

« Là où est ton cœur, là est ton trésor »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.