Marc

Marc 2, 13-17

« Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades » (v17) Jésus est le révolutionnaire de l’Amour, la révélation visible de la Miséricorde divine. C’est lui qui va à la recherche des pécheurs, c’est Lui qui a soif de notre conversion, de notre adhésion à son salut et à…

Marc 2, 1-12

DE LA MAISON À SA MAISON En quelques versets de la péricope de ce jour, le lecteur va cheminer de « la maison » (v.01) à « ta maison » (v.11). La première est pleine comme un œuf, il n’y a plus aucune place, aucune brèche, aucune ouverture, aucun souffle même. La porte et les fenêtres sont bouchées. Un…

Marc 1, 40-45

En une semaine, la liturgie nous propose deux fois le récit d’une guérison d’un lépreux. Insistance qui invite à approfondir encore et toujours le sens cette rencontre avec Jésus, à ne jamais se satisfaire pleinement de ce que nous découvrons. Ce paria vient à Jésus avec toute sa souffrance ; il la met à ses…

Marc 1, 29-39

La scène commence dans la maison de la belle-mère de Simon, que la fièvre tient prisonnière. Puis, elle s’élargit à toute la ville, au désert, aux villages voisins et enfin à toute la Galilée. Jésus est Celui qui sort et qui fait sortir : il sort de la synagogue de Capharnaüm puis de la ville…

Marc 6, 45-52

Depuis Noël, d’épiphanie en épiphanie, Dieu s’est fait connaître : dans l’abaissement d’un nouveau-né qui réjouit les humbles bergers, dans la fragilité d’un nourrisson qu’adorent les sages venus d’Orient, dans le sourire d’un tout petit bébé que les vieillards Syméon et Anne reconnaissent comme le Messie attendu. Jésus, devenu adulte continue de révéler son identité…

Marc 6,34-44

« Donnez-leur vous-mêmes à manger » Parole combien subversive que spontanément nous occultons tellement elle bouscule notre tranquillité. Jésus lui, est pris aux entrailles devant une foule sans berger, désorientée, affamée. Les disciples qui, eux-mêmes, n’avaient pas mangé, à juste raison s’inquiètent pour ceux qui le suivent depuis trois jours : « Renvoie-les, qu’ils aillent……

Marc 12, 38-44

PAUVRETÉ RADICALE L’Évangile et la vie spirituelle jonglent tous les deux allègrement avec les oxymores : les premiers deviennent derniers et inversement, les petits sont grands, les enfants sont les enseignants plus que les savants, les robes blanches des saints sont lavées dans le sang de l’Agneau, la solitude est sonore, la blessure est douce,…