Marc 2, 13-17

S’ouvrir à la miséricorde

 Mc 2,13-17

Que faut-il souhaiter en ce début d’année ? D’avoir une si prompte conversion, à l’image de Levi (v13-14) ou de recevoir une foi sans limite en la miséricorde de Dieu, lui qui ne s’impatiente pas de nos lenteurs, ne se décourage pas de nos refus ou hésitations, qui ne s’arrête pas à nos pesées de marchandeur (v17).

En cette année du jubilé de la miséricorde, souhaitons-nous de  nous laisser creuser, de nous faire creux pour que l’eau de la miséricorde sourdre des profondeurs ; de laisser la grâce couler en soi jusqu’à débordement.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.