Matthieu 12, 46-50

Le visage restauré

« Voici ma mère et mes frères ».
Tendant la main vers ses disciples, Jésus pose un acte créateur. Il appelle une identité cachée, un trésor contenu dans un vase d’argile. Il fait surgir des profondeurs l’icône du Fils incarné en chacun.
Il tire le vieil homme de son sommeil et de sa mort et réveille en lui l’homme nouveau prédestiné et choisi avant la création du monde.
Sa main tendue a touché le visage de l’homme « défiguré » par le péché et la superficialité de ce monde. Par ce fait, Jésus a établi à jamais, avec chacun, une alliance fondée sur sa Parole ; une alliance qui fait des disciples, un frère, une sœur et une mère, liés au Père et aux frères.
Les os desséchés ont repris vie ;
Le visage défiguré est restauré ;
La filiation cachée s’est révélée ;
La fraternité perdue est retrouvée.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.