Matthieu-14,-1-12

Qui est ce Jésus de Nazareth ? N’est-il pas le fils du charpentier ? Nous connaissons sa mère, ses frères et ses sœurs … (Mt 13, 55-56) Ceux de Nazareth, hier, croyaient connaître Jésus puisqu’ils savent tout sur sa famille et son village … Aujourd’hui, Hérode le Tétrarque entend parler de Jésus et est perplexe devant son identité, parce qu’il n’a pas la conscience tranquille à propos du meurtre de Jean le Baptiste qu’il a réalisé … Comme il est difficile d’accueillir l’identité de l’autre, et plus encore du Tout Autre, en Jésus le tout proche. Nous voulons l’enfermer dans nos savoirs, le tenir dans nos certitudes, mais Dieu, même en Jésus fait homme, ne s’enferme pas dans nos définitions ou nos images, il nous surprend et nous échappe toujours !

Et pour rencontrer le Tout Autre, il n’est d’autre chemin que celui de la Vérité et de la Vie, le Christ. Hérode nous montre le visage d’un esclave qui pourrait bien être le nôtre aussi : Hérode cherchait à faire mourir Jean, mais il eut peur de la foule (Mt 14, 5) – à cause de son serment et des convives, il commanda de lui donner la tête de Jean (Mt 14, 9) ! Où prend source notre discernement, où s’enracinent nos décisions ? Dans la peur du regard des autres, dans la peur de perdre notre image ? Ou au contraire dans la solitude profonde de la Vérité et de la Vie, le Christ, qui parle en nous ? N’est-ce pas là que tout acte vraiment libre trouve sa source ? Seigneur ne nous laisse pas tomber dans la tentation du mensonge mais ouvre notre oreille et notre cœur à la Vérité et la Vie, pour que nous la choisissions en toutes choses.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.