Matthieu 17,10-13

© Icône de l’enlèvement d’Elie, ecrite par sr Esther, CSJ Mechref

Suite à la Transfiguration, avec la présence d’Elie, de Moïse aux côtés du Christ, les apôtres s’interrogent « sur la venue d’abord d’Elie ».

La réponse de Jésus peut nous laisser perplexe en ce temps d’Avent, d’Attente…Elie doit venir pour annoncer la Parole et il l’a déjà annoncée dans son zèle fou, mais personne ne l’a écouté, reconnu…

Serait-ce alors de Jean-Baptiste dont parle Jésus ? Celui qui a parcouru le désert, qui a parlé, interpellé chacun pour se retourner, se préparer à l’arrivée du Fils de Dieu parmi nous, jusqu’à en perdre la vie ?

Ne serait-ce pas les prémices de ce que Dieu lui-même vivra parmi nous ? Jésus annonce lui-même le chemin qu’il devra prendre, mais il essaye surtout de faire réfléchir ses disciples sur l’annonce faite par  d’autres avant lui, mais qui n’ont pas été écoutés.

Durant ce Temps d’Avent, Jésus ne nous demande-t-il pas tout simplement, tout doucement de nous laisser interroger par ce passage, c’est-à-dire d’écouter  la Parole donnée chaque jour pour en tirer, en découvrir la perle pour l’Aujourd’hui de notre vie et ne chercher rien d’autre.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.