Matthieu 18, 21-35

L’amour de Dieu est sans mesure
Nous connaissons le dicton « quand on aime, on ne compte pas… ». L’amour divin est sans calcul, sans mesure, sans limite et sans fond. Alors, lorsque Pierre demande à Jésus combien de fois faut-il pardonner, avançant son « sept fois » qui lui semble généreux, il s’est déjà fourvoyé par la limite (v.21). Pourquoi seulement sept fois ? Et qu’en serait-t-il de la huitième fois ? 
Une petite Thérèse l’avait bien compris… plongée dans le brasier ardent du cœur de Jésus, elle apprend à aimer à travers lui. Audacieusement, elle fait cette expérience de l’infini et ose cette confession de foi : « On pourrait croire que c’est parce que je n’ai pas péché que j’ai une si grande confiance dans le bon Dieu. Si j’avais commis tous les crimes possibles, j’aurais toujours la même confiance, je sens que toute cette multitudes d’offenses serait comme une goutte d’eau jetée dans un brasier ardent » (Derniers entretiens, 11 juillet 1897). Oui, elle a compris qu’à l’amour sans limite, correspond un pardon sans limite aucune, de Dieu envers ses créatures.
On ne peut plus compter, comptabiliser, marquer des points. Le pardon est l’amour en acte, comme ces preuves d’amour que l’on espèrent. C’est pour quoi Jésus dépasse largement la proposition de Pierre (v.22) : pouvoir pardonner 7×70 fois, c’est pardonner indéfiniment (vous remarquerez que Jésus n’a pas donné de chiffre, il n’a pas dit 490 fois !), il nous laisse devant cette multiplication de deux totalités symboliques, une multiplication comme celle des pains, à l’exemple du maître de la parabole qui, saisi de compassion, laissa partir son serviteur, et lui remit sa dette (v.27).  Et la suite de la parabole nous invite au pardon sans fin des hommes entre eux, s’ils vivent de cet amour divin.
Si l’amour de Dieu est sans mesure, oui… nous devons nous convertir pour apprendre « à pardonner à son frère de tout son cœur » (v.35). 
C’est notre prière de chaque jour : « Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés ».

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *