Matthieu 18,1-14

“Si vous ne changez pas pour devenir comme les enfants, vous n’entrerez point dans le Royaume des cieux” (Mt 18,3)
Cette déclaration de Jésus aux disciples nous rappelle celle à Nicodème : « En vérité, en vérité je te le dis, à moins de naître d’eau et d’Esprit, nul ne peut entrer dans le Royaume des cieux » (Jn 3,5). Il s’agit donc d’un changement radical, d’une renaissance, d’un retour à l’état de pureté originelle, d’un renouveau … Matthieu ne mentionne pas l’étonnement des disciples, peut-être qu’ils n’ont pas saisi le sens de cette parole intriguante du maitre … Retourner à l’état d’enfance est l’œuvre de l’Esprit, c’est un chemin de dépouillement et de pauvretéextrêmement exigent. Consentir à se laisser travailler par l’Esprit, faire confiance sans calcul et conditions, accueillir son propre néant pour se recevoir de Dieu…
La petite voie de Thérèse n’est pas ce que l’on peut penser parfois, facile et sans efforts, c’est exactement le contraire, c’est d’une radicalité extrême, c’est la voie rapide pour arriver à la ressemblance divine, mais pour s’y engager, il faudra s’y mettre, devenir humble et faire confiance à chaque minute en l’Amour miséricordieux de Dieu.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.