Matthieu 20,17-28

 

Jésus annonce sa passion et sa résurrection, moment crucial, nous devons avoir le souffle coupé… Juste après, la discussion éclate entre ses disciples sur les places d’honneur et celui qui est le plus grand …
Quelle patience de Dieu ! Lui se prépare à sa kénose sur la Croix et ses amis sont centrés sur eux-mêmes, ils ne comprennent rien, ils ne saisissent pas le mystère du Fils de Dieu et la portée de sa mission ultime, celle de sauver l’homme au prix de tant de souffrances jusqu’à la mort ! Entre la pensée de Jésus et la nôtre, parfois quel abîme ! Je crois que la clé de notre compréhension c’est l’humilité !
Jésus monte à Jérusalem, mais c’est justement sa descente radicale dans les ténèbres du péché et de la mort ! Avec Jésus, monter, c’est descendre au plus bas de notre réel, de notre humanité, afin que nous soyons élevés par Lui. Et c’est là un chemin douloureux de dépouillement qui est l’œuvre de l’Esprit !

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *