Matthieu 23, 27-32

Nous pouvons nous mentir à nous-même et aux autres, mais pas à Dieu !
Non qu’Il exige de nous d’être aussi « purs, blanchis » à l’intérieur qu’à l’extérieur (Mt 23, 27). Mais l’enjeu est d’être vrai ! Pour nous y aider, il n’est pas dupe des apparences que nous voulons « offrir aux yeux des hommes » (v 28). La sagesse populaire en a gardé des traces dans son langage : « Dieu seul sait ! ».
Mesurons-nous combien cette connaissance divine de toute chose est une grâce ?
Grâce et précieux point d’appui pour qui tel événement ou réalité ne sont connus que de Dieudans sa juste lumière.
Grâce car,devant Lui, nous pouvons être ce que nous sommes, avec le meilleur (« Je reconnais devant toi le prodige, l’être étonnant que je suis », Ps 138, 27) et le pire (« Plein d’hypocrisie et d’iniquité » v 28). Dieu seul « descendra dans la mine » pour désencombrer notre être profond créé à l’image de Dieu (Gn 1, 27), telle une icône engloutie sous les gravats…. « Seigneur, éternel est ton amour, n’arrête pas l’œuvre de tes mains » (Ps 137, 8).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.