Matthieu 23,23-26

“Pharisien aveugle, purifie d’abord l’intérieur de la coupe afin que l’extérieur aussi devienne pur” (v 26)
Dieu qui est Lumière voit au plus profond de nos ténèbres. « Si vous étiez aveugles, vous n’auriez pas de péché ; mais vous dites : Nous voyons ! Votre péché demeure ». (Jn 9,41). La lumière et les ténèbres ne peuvent pas vivre ensemble ; la vérité dévoile le mensonge et éclaire les ténèbres de l’aveuglement sur soi et les autres, et même sur Dieu. Quelle force dans ces paroles intransigeantes de Jésus ! Quelle force de liberté pour ceux qui croient, ceux qui sont en quête de vérité ! Le pire des aveugles, le plus redoutable pour Dieu, c’est celui qui vit dans l’illusion d’une sainteté extérieure, d’une perfection légaliste, alors que le fond de l’être est vide de « justice, de miséricorde et de fidélité » ! (v23). Je pense que l’humilité est le critère premier pour une vraie sainteté. « Car quiconque s’élève sera abaissé, et quiconque s’abaisse sera élevé. » (Lc 14,11). Il s’agit de se connaitre en vérité, humblement, dans la lumière de la Parole et se laisser guider par l’Esprit. Le vrai saint ne se reconnait pas comme tel !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.