© La-foule-Olivier-Suire-Verley,-La-Rochelle

Matthieu 5, 1-12a

© La-foule-Olivier-Suire-Verley,-La-Rochelle
© La-foule-Olivier-Suire-Verley,-La-Rochelle

« Heureux…, heureux…, heureux … ». Mais qui Jésus appelle-t-il à un tel bonheur ?
Ne regardons pas vers le ciel, nous imaginant que seuls les saints ont accès à ce bonheur en ce jour de Toussaint !
A chaque fois, que nous sommes tentés de nous évader, de reporter à plus tard (une fois au ciel), Dieu nous ramène à la réalité terrestre qu’Il a trouvé « très bonne » pour nous (Gn 1).
La Toussaint et l’être Heureux est pour toi, pour moi, pour toute humanité aujourd’hui.
En effet, quelle est la récompense, quel est l’état de bonheur que Jésus décrit ?Posséder le Royaume des cieux, posséder la terre, être consolés, être rassasiés, obtenir miséricorde, voir Dieu, être appelé fils de Dieu, posséder le Royaume de Dieu.
Toutes ces « récompenses » sont bel et bien humaines. Jésus nous invite à ce bonheur, si proche, et que nous croyons pourtant si éloigné de nous. Tous, nous avons besoin de voir Dieu en notre vie (en notre terre) dans la simplicité du quotidien (le Royaume de Dieu), en relation au Christ qui nous donne le pain (nous rassasie) et nous accorde la paix (la miséricorde).
Jésus nous appelle tous à la sainteté, dans la pauvreté de nos vies, dans la merveille que nous sommes (Ps137) pour Dieu et pour nos frères.

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.