Matthieu 5, 33-37

  « Ce que tu veux »

« Tout le reste vient du Malin ». Simplicité,  «  nudité », d’un « oui » et d’un « non » authentiques, conformes à ce que nous sommes en tout notre être, notre pensée, notre vouloir, notre agir… Une telle radicalité, est-elle à notre portée ? Nous est-il possible d’échapper à toute connivence avec le Malin ? Après un rapide coup d’œil sur le monde, notre entourage, notre propre vie, il nous sera difficile de l’affirmer. « Aux hommes c’est impossible, nous dit Jésus,  à chaque page d’Evangile, mais pas à Dieu, car tout est possible à Dieu »

Il est lui-même cette heureuse Nouvelle au cœur du monde : Il dit et cela est, (cf Gn 1)  Sa parole fait ce qu’elle dit. « Dis seulement une parole… », supplie le centurion, suspendu à ses lèvres. « Toutes les promesses ont trouvé leur oui en lui aussi est-ce par lui que nous pouvons dire notre amen à la gloire de Dieu » (2 Co 1, 20)

« Ce que tu veux » (Mc 14, 36). Trajectoire du Fils de l’homme, dans la prière, le sang et les larmes. « Derrière moi, Satan » (Mt 16, 23), dans un combat jusqu’à la mort, dont seul, il remporte pour nous la victoire.

Si simplement, réellement : « oui », « non », de jour en jour, tout au long du jour, impossible pari en dehors de lui :

« Mais tu veux au fond de moi la vérité
Crée en moi un cœur pur, ô mon Dieu,
Renouvelle et affermis au fond de moi mon esprit » (Ps 50)

 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.