Matthieu 5, 43-48

© Germain Esprit Saint

Ce texte connu de Matthieu sur l’amour qui dépasse les limites humaines est d’une exigence terrible. Un commandement qui caractérise l’esprit du christianisme, et qui ne se trouve nulle part ailleurs que dans l’évangile.

Aimer ceux qui nous aiment est naturel pour tout être humain. Cependant, Jésus semble nous demander l’impossible, un impossible qu’il a vécu lui-même sur la croix, nous donnant ainsi l’exemple à suivre. Un impossible qui a caractérisé les saints de tout temps, manifestant l’œuvre de l’Esprit qui va au-delà du possible humain.
Je pense que ce commandement de l’amour est l’unique chemin qui conduit à la sainteté, autrement dit l’agir de l’Esprit en nous. Il ne s’agit pas d’efforts humains stériles, mais de faire confiance à Celui qui « intercède pour nous en des gémissements ineffables » (Rm 8,26).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.