Luc 17,1-6

« Même si sept fois par jour il commet un péché contre toi, et que sept fois de suite il revienne à toi en disant : “Je me repens”, tu lui pardonneras. » »

Kichijiro-Film Silence

Le film ‘Silence’ (Martin Scorcese- 2016) nous livre une illustration de cette Parole du Christ, en la figure de Kichijiro qui ne cesse de renier et demander pardon. C’est un pauvre face à la répression des autorités japonaises sur les chrétiens. Lorsqu’il s’agit d’abjurer ou perdre la vie, Kichijiro ne peut faire face à sa peur. Face à lui, un frère, un autre homme tout le père Sebastiano, jésuite, l’accueille en sa pauvreté, car il se reconnait lui-même comme un pauvre.

Quel que soit le contexte historique, nous sommes et restons des pauvres. Et cette pauvreté peut aussi nous ouvrir un espace de miséricorde. Elle n’est pas un obstacle à la grâce et la foi en Dieu. A nous de nous déraciner de nos enfermements et obstinations, pour, dans la foi, faire ce chemin qui demande ou offre un pardon qui nous semble être parfois comme une montagne … impossible, insurmontable… et pourtant…

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *