Matthieu 13, 44-46

Dépouillés ! 

« Il va vendre tout ce qu’il possède » (v.44 et 46)

Les deux paraboles du royaume diffèrent, sauf en une phrase répétée à l’identique : vendre tout ce que l’on possède. Et elle n’est pas sans nous rappeler l’invitation de Jésus au jeune homme riche : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. » (Mt 19,21).
Il s’agit de se dépouiller matériellement et physiquement en vue d’une richesse qui n’est point possession, mais accueil d’un don encore plus grand, un unique bien (un trésor, une perle de grande valeur).
Comme l’homme de la Parabole entre dans une dynamique d’échanges (posséder, vendre, acheter), le disciple entre dans une dynamique de perte et de gain, qui est la suite du Christ. La joie acquise est vie, rayonnement, mouvement, aventure, croissance. Ainsi va le Royaume de Dieu.

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *