Introduction Méditations d’Avent

Le chemin de l’attente
Sept Sœurs du Carmel Saint-Joseph sont assises à table, ensemble, pour une vingtaine de minutes et partager un repas communautaire, en silence, un repas simple, composé d’une soupe de légumes, de pain, de fromage, d’un yaourt, et d’eau fraîche.
02
Rien ne se dit par la parole, il n’y a aucune histoire à raconter, aucune intrigue ni suspens dans l’action humble et presque banale. Pourtant le film n’est pas muet.
La caméra silencieuse et pudique de Laure Jaudon est posée au milieu d’elles, en témoin, pour tenter de saisir et dire un quelque chose de sa propre recherche d’artiste. Elle s’essaie à scruter et à entendre, l’œil en éveil et l’oreille grande-ouverte, pour dessiner, photographier, écrire et filmer l’au-delà du visible, non pour capter mais pour donner à voir ce qui se joue et se donne dans le silence, la pauvreté et la solitude.
Laure n’est ni croyante, ni mystique, mais elle s’approche des êtres et du mystère de la vie avec la grâce d’un battement d’ailes de papillon qui ne fait peur à personne, si bien qu’entre elle et celles qu’elle regarde, par son travail minutieux et discret presque secret, des petits éclats de l’éternel s’aventurent sans crier gare transfigurant la banalité en miracle du vivant.
laure_jaudon
Il m’a semblé que sa démarche tâtonnante de chercheuse à l’obscur et sa vidéo du repas silencieux pouvaient nous aider à avancer sur ce chemin de l’Avent, tels des mages partis dans la nuit à la quête d’une étoile brillante et lumineuse. C’est Laure qui sera notre petit Poucet, nous déposant quatre petits cailloux blancs, quatre petites pépites solaires, pour nous guider vers la crèche et préparer nos cœurs à fêter Noël.
Quatre temps de méditation pour quatre dimanches :
  • 1er dimanche de l’Avent, 29 novembre 2015 :
    « Apprivoiser le silence »
  • 2e dimanche de l’Avent, 6 décembre 2015 :
    « Attendre une bonne nouvelle »
  • 3e dimanche de l’Avent, 13 décembre 2015 :
  • 4e dimanche de l’Avent, 20 décembre 2015 :
Regard d’artiste au Carmel
Quand une artiste des Beaux-arts s’immisce dans la vie religieuse
L’œuvre d’art
Laure Jaudon, Le repas silencieux, 2010, Vidéo, Durée : 5 minutes et 17 secondes.
Vidéo d’un repas de jeûne, un vendredi soir, au Carmel Saint-Joseph de Saint-Guilhem Le-Désert.
Vidéo présentée, dans le réfectoire des moines de l’abbaye de de Gellone, à Saint Guilhem-Le-Désert, lors de la NUIT DES MUSÉES 2013, sur le thème de « La sauvegarde du patrimoine visible et invisible, le SILENCE au cœur de l’abbaye », le samedi 18 mai de 20h00 à minuit.
L’artiste
 
Laure JAUDON, diplômée de l’ENSA (École Nationale Supérieure des Arts) de Limoges en 2011, stagiaire au GREC (Groupe de Recherches et d’Essais Cinématographiques) de Corte (Corse) en 2012, et présentée par la galerie AL/MA de Montpellier, en 2013.
Une Recherche sur le silence
À travers des lieux choisis qui deviennent des strates temporelles où se jouent la mémoire, les traces, la résistance à la disparition, l’oubli, c’est une tentative de faire vibrer à nouveau les ruines, les restes, aux abords de nous-mêmes, de ce qui peut être, encore. Des espaces où une autre temporalité s’invite, où il s’agit d’être presque en dehors, près d’un silence, au plus proche d’une respiration du monde. (Supervues)
«  Derrière une porte lourde et un long couloir éclairé par la légère lumière du jour nous montons des escaliers.
Le dernier étage, cinq cellules, celle de Céline, Suhad, Mariette, Nathalie.
Et la mienne.
Neuf mètres carrés, un lit, un bureau, deux armoires et une chaise.
Et une fenêtre.
Cette cellule sera la mienne. »
(Extrait de Latence, Laure Jaudon, Carmel Saint-Joseph, Saint Guilhem le Désert, 2010)
De la chambre émane une voix ; Latence de Laure Jaudon, étudiante aux Beaux-Arts de Limoges, raconte une expérience au Carmel Saint-Joseph, son entrée dans le quotidien de huit carmélites pour tenter de comprendre et d’approcher le silence et leur quête de silence.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.