Jean 1, 1-18

 

« Je suis
Le chemin (Jean 1,18),
La vérité (Jean 1,14),
Et la vie (Jean 1, 3-4). » (Jean 14,6)
Il est des êtres lumineux qui nous attirent et nous entrainent dans leur rayonnement. Devenir enfant de Dieu c’est peut-être devenir photosensible, être capable de recueillir la moindre parcelle de lumière et ce, jusque dans les situations les plus noires (Jean 1,5.9-12).
« Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres mais aura la lumière de la Vie » (Jean 8,12).

Un commentaire

  1. Merci Valérie pour cette belle expression de photosensibilité ! Cela m’a donné quelques lumières et l’envie de partager cette belle prière du Ver Luisant (de Carmen Bernos de Gasztold), même si ça vacille et tremblote… ça éclaire. Devenons enfants de lumière à sa manière :

    Mon Dieu n’éloignerez-vous pas un peu de moi votre lumière. Je suis comme un petit morceau cendre, oui c’est votre nuit qu’il me faut pour que mon cœur ose trembler sa faible étoile d’espérance et livre à d’autres cœurs cette part de joie que toute pauvreté recèle. Ainsi soit-il !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.