Jean 10, 22-30

« Mes brebis écoutent ma voix… » (v29)

« Comme un bon pasteur, il leur fait entendre sa voix, et, par un sifflement si doux qu’ils le saisissent à peine, il les invite à laisser là leurs égarements et à revenir à leur ancienne demeure. Ce sifflement du berger a sur eux tant d’empire, qu’abandonnant les choses extérieures qui les captivaient, ils rentrent dans le château » (Thérèse de Jésus, 4 Demeures 3, 2).
Tendons l’oreille pour nous reconnaître connu de Lui et Le suivre (v29), c’est-à-dire, « se conduire comme Celui-là s’est conduit » (1Jn 2,6), afin d’être unifié en nous-mêmes, entre nous et en Dieu.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.