Jean 13, 1-15

Jésus pressent que les heures à venir vont être difficiles, et il prend soin de ses proches, ses disciples. Actuellement, nous connaissons ce sentiment d’avenir difficile et de nécessité de prendre soin des autres. Et Jésus prend soin plus particulièrement d’une partie du corps qui va être fortement sollicitée : les pieds. Ils ont déjà participé à l’Annonce de la Bonne Nouvelle : Les disciples ont pris leur jambe, leurs pieds pour des terrains inconnus, des villages et des personnes qui les ont accueillis ou non.
Dans quelques heures, c’est avec ces pieds-là, lavés, soignés par le « Maître et le Seigneur » qu’ils vont s’éloigner, trahir pour l’un, fuir pour les autres. Ils ont pris leurs jambes à leur pied et ils ont perdu pied devant l’effroi…
Ils n’ont pas compris de suite la grandeur du prendre soin, ce « s’abaisser » pour son frère, tel que Jésus l’a fait. Probablement n’avons-nous pas compris non plus aujourd’hui cette attention à protéger nôtre  frère, nôtre  proche, cet inconnu dans la rue… à nous d’entendre aujourd’hui « Heureux êtes vous si vous le faites ».

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.