Jean 13, 1-15

« À genoux devant l’homme, Dieu se fait discret »
jn13-1À la veille de sa Passion, Jésus se fait discret, lui qui vient d’être accusé et sera condamné pour le motif de blasphème de se faire égal à Dieu : « tu n’es qu’un homme, et tu te fais Dieu. » (Jn 10,33), va renverser totalement la perception qu’ont ses contemporains de la figure du Messie, du Sauveur et donc de Dieu-même car qui l’a vu a vu le Père (Jn 14,9), et ce … quitte à les scandaliser.
Le silence, l’étonnement des disciples ou la réprobation de Pierre sont, à l’instar des Juifs, une accusation d’un contre-blasphème « Tu es Dieu et tu te fais un homme ! »
C’est en ce sens que le récit fondateur du lavement des pieds portent pour hier et aujourd’hui ce message et l’essence du Christianisme, en portant au plus haut toute la mission de Jésus à ses disciples de tous les temps : « vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. » (Jn 13,14).
« Vous m’appelez “Maître” et “Seigneur”, et vous avez raison, car vraiment je le suis. Si donc moi, le Seigneur et le Maître, je vous ai lavé les pieds, vous aussi, vous devez vous laver les pieds les uns aux autres. C’est un exemple que je vous ai donné afin que vous fassiez, vous aussi, comme j’ai fait pour vous. Amen, amen, je vous le dis : un serviteur n’est pas plus grand que son maître, ni un envoyé plus grand que celui qui l’envoie. Sachant cela, heureux êtes-vous, si vous le faites. » (Jn 13,17).
Et voilà donc Dieu qui se fait homme pour toujours, qui s’abaisse au plus bas et au plus beau de son humanité : servir !
Il n’y a rien d’autre à faire, mettre son tablier, s’agenouiller et se laver les pieds les uns aux autres.
À nous de découvrir, à qui, où et comment ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.