Jean 18, 1- 19, 42

christ-jean-de-la-croixCœur d’amour tout navré

Devant la Passion de notre Dieu, nous nous inclinons et méditons:
« Un pastoureau, esseulé, s’en va peiné
Il n’est plus pour lui, ni plaisir ni liesse
Car il songe à sa pastourelle, sans cesse,
Le cœur d’amour tout navré.
Il ne pleure que l’amour l’ait blessé,
D’être ainsi dolent, là n’est pas sa douleur,
Bien que sa douleur lui poigne le cœur,
Mais il pleure en pensant qu’il est oublié.
Puis, longtemps après, il monta
Sur un arbre, où il étendit ses beaux bras;
Et il mourut, par eux toujours attaché,
Le cœur d’amour tout navré ».

St Jean de la Croix, Le Pastoureau.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.