Jean 14, 1-6

La voie, c’est Lui…

jean-14_1-6Les disciples se retrouvent menacés et déstabilisés par le départ de Jésus: Celui avec qui, ils ont vécu, prononce son message d’Adieu.

 L’objection de Thomas a permis à Jésus de se révéler avec d’autant plus de clarté, tant sur son identité que celle de son Père. A la question « où vas-tu? », il n’a pas répondu directement, mais a centré sa révélation sur sa propre personne: JE SUIS (egôeimi).

  La voie, c’est Lui et rien ne passe en dehors de Lui. Une voie qu’il a proposée à ses disciples durant ses trois années de vie, de mission. Jésus a ouvert une fois pour toutes la cohabitation avec le Père.

Mais ses disciples et nous-mêmes semblons ne pas toujours comprendre; et nous ne sommes pas toujours en vérité sur cette voie qui mène à la vie. Mais Jésus se fait rassurant pour ses disciples, pour chacun de nous. Sa mort en Croix, le don de sa vie, a tracé un chemin véritable qui a ouvert le ciel pour que chacun y trouve sa place.

Oui, « pour nous, notre cité se trouve dans les cieux, d’où nous attendons ardemment comme sauveur, le Seigneur Jésus-Christ, qui transfigurera notre corps de misère pour le conformer à son corps de gloire, avec cette force qu’il a de pouvoir même soumettre toutes choses » (Ph 3, 20-21).

3 commentaires

  1. Yanick NZANZU Maliro, Scj

    Chaque fois que nous ne comprenons pas assez et que nous avons le coeur bouleversé par l’incertitude du lendemain, Jésus est cette voie qui ouvre à l’espérance… Il nous rassure que nous n’avons raison d’avoir peur ; puisque quoi qu’il arrive, Dieu accomplit toujours ses promesses…
    Yanick Nzanzu Maliro, Scj / Archidiocèse de Kisangani-RDC

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.