Jean 16,20-11

« Il vaut mieux pour vous que je m’en aille » v7.

© Manessier

Dans ce passage de l’Evangile selon St Jean nous découvrons l’oeuvre trinitaire des Personnes Divines.
Le Fils retourne vers son Père mais il ne nous laisse pas seul. Avec son départ, l’Esprit Saint viendra à nous .
Les disciples ne comprennent pas, ils sont dans la tristesse, alors le Seigneur leur promet de ne pas les laisser orphelins.
L’Esprit sera auprès d’eux comme Paraclet et comme affirmation de la vérité.
« Je pars »  mais l’Esprit sera à l’oeuvre en vous et face au monde. Il vous donnera de refaire les gestes et de témoigner de l’erreur du monde en matière de péché, de justice et de jugement.
Le monde de ( l’adversaire) n’a pas cru en l’Envoyé du Père . Ils ont condamné le Juste. Le Paraclet dénoncera leur incroyance.
Jésus retourne «  là où il était auparavant » La justice se manifeste par le passage de Jésus vers le Père
L’Esprit Paraclet témoigne de lui comme Fils de Dieu, envoyé du Père.
Le Prince de ce monde est jugé . Il a fait mourir Jésus mais cette mort lui échappe puisque le Ressuscité surgit du tombeau au matin de pâque.
L’Esprit de Vérité, c’est-à-dire, celui qui révèle le Père en plénitude dans la personne du Fils, mènera les disciples à « la vérité tout entière » en effet :  «  il manifestera l’origine divine de Jésus et son destin éternel.
Il glorifiera Jésus en faisant percevoir la profondeur du mystère qui l’habite.
Il dévoilera l’unité d’agir du Père et du Fils en accomplissant l’oeuvre de révélation de l’Envoyé. » J.Radermakers

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.