Jean 17,11-19

A ce moment imminent de sa passion, encore dans le monde, dans l’intimité des disciples, Jésus prie le Père pour eux : « qu’ils aient en eux ma joie dans sa plénitude ». Une joie inconnue du monde : « Le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde », « comme moi je ne suis pas du monde ». Mais c’est pour ce monde que Jésus s’apprête à être « consacré dans la vérité », mis à part pour lui être entièrement donné en aimant les siens jusqu’à l’extrême.

A tous les disciples du Christ aujourd’hui, le monde est donné comme vocation et comme service. Dans une plénitude de joie, comme un parfum de grand prix. A la prière de Jésus, gardés du Mauvais par le Père. En opposition radicale avec le mal, ils sont affrontés comme lui au pouvoir du Mauvais. « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et après cela ne peuvent rien faire de plus » Lc 12,4 Leur audace et le fruit de leur mission leur vient du Christ « qui pour eux, se consacre lui-même afin qu’ils soient eux aussi consacrés par la vérité »
Le baptême nous met à part du monde pour en être solidaires dans l’Esprit-Saint qui fait de nous des témoins. Envoyés par lui, en Eglise, Corps livré et sang versé du Christ ressuscité, notre mission est de lui permettre d’être présents à ceux qu’il met sur notre route, tous ceux vers qui il nous envoie.

. « Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie. »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.