Jn 19,25-27

Femme, mère et disciple

 00b_41Au lendemain de la fête de la Croix Glorieuse, nous nous tenons comme des veilleurs, auprès de Marie à la Croix. Le don de Dieu à l’humanité en son Fils est accompli dans le Oui de Marie, fille de Sion, qui fait entrer Dieu dans notre condition mortelle Ph 2,7 jusqu’au Oui du Fils « Tout est accompli » Jn 19,30 dans la remise totale entre les mains du Père. A la Croix, l’Esprit est donné en plénitude. « Inclinant la tête, il livra l’esprit. » Jn 19, 30

Marie mère de Dieu, mère de l’Eglise  reçoit l’Esprit en accueillant dans ses mains le corps de son Fils, tombé de l’arbre de la Croix comme un fruit. Le disciple contemple. Il reçoit lui aussi l’Esprit pour témoigner à son tour : « Ce qui était  dès le commencement, de ce que nous avons entendu, de ce que nous avons vu de nos yeux, de ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du verbe de Vie » 1Jn1,1. Avec l’Esprit, Marie devient sa mère, don fait à la première communauté des croyants.

Avec Marie, tenons-nous aussi dans la veille amoureuse : « Pose-moi comme un sceau sur ton cœur, comme un sceau sur ton bras. Car l’amour est fort comme la mort. » Ct 8,6

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.