Lc 11, 5-13

Éloge du sans-gêne

© CSJ Saint Martin-Belle-Roche
© CSJ Saint Martin-Belle-Roche

« Si vous ne devenez pas semblable à des enfants » (Mt 18,3), nous dit Jésus. L’enfant n’a aucune gêne à demander et réclamer des cadeaux et des surprises, ni à poursuivre, sans relâche, l’adulte de ses questions.
Cet esprit d’enfance est peut-être la clé pour comprendre les exemples cités par Jésus, et toutes les portes à faire ouvrir. Il n’y a ni règle de politesse ni étiquette à respecter, seulement la certitude qu’avec l’opiniâtreté, la persévérance et la confiance, tout s’ouvrira et changera.
Il y eut un temps, chez les apôtres, où les portes et les fenêtres verrouillées et fermées à double tour ont été ouvertes par le Souffle du Ressuscité. C’est justement l’agent que Dieu offrira à tous les demandants : « combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui lui demandent ! » (v.13).

Un commentaire

  1. Voilà un commentaire qui me parle ! En effet, quelle constance et confiance pour rester dans la période de manque qu’il est parfois nécessaire d’expérimenter avant obtenir ce que nous demandons. La foi c’est la certitude que nous l’avons déjà reçu, avant même que nous l’ayons demandé ! Comment se fait-il que cela reste caché ?
    Ouvre mes yeux Seigneur mon Dieu, aux splendeurs de ton Amour !
    « Je te bénis mon créateur,
    Pour la merveille que je suis.
    Tous ces trésor au fond de moi,
    Que tu as mis sans faire de bruit »
    Refrain d’un chant qui reprend le psaume 138, à relire dans les moments difficiles !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.