Luc 1, 26-38

En eux le Verbe s’est fait chair, la Parole de Dieu a pris corps…

marieAujourd’hui, nous fêtons la solennité de l’immaculée conception … Il n’est pas évident de trouver dans l’Evangile le fondement de ce dogme ! L’Eglise pour le commenter nous renvoie au « oui » de Marie dans l’Evangile de Luc et à la création par laquelle Dieu a conçu l’humain immaculé et continue aujourd’hui encore de nous créer immaculés.

Dimanche dernier, nous entendions l’invitation de Baruch : Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère, revêts pour toujours la beauté de la gloire de Dieu  (Ba 5, 1) !

Aujourd’hui, le « oui » de Marie vient accomplir le « oui » de Jérusalem à cette invitation, et sa pleine réalisation. Marie a entendu l’appel à revêtir la beauté de la gloire de Dieu, et elle y a totalement répondu. Elle nous montre ce que devient un être lorsqu’il consent à se laisser toucher intégralement par l’Evangile.

Libre à nous de dire oui comme Marie a dit oui à la volonté créatrice de Dieu sur elle à chaque instant. Libre à nous d’accueillir dans la grâce d’une terre totalement disponible, notre nature créée à l’image de Dieu, et de nous en revêtir, afin que l’on puisse dire un jour de nous : En eux le Verbe s’est fait chair, la Parole de Dieu a pris corps !

Un commentaire

  1. « Libre à nous de dire oui comme Marie a dit oui à la volonté créatrice de Dieu sur elle à chaque instant. Libre à nous!… » Merci Catherine.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.