Luc 1, 39-56

Assomption : Marie entre dans la Gloire de Dieu. « En hâte », dit l’évangile, « elle part vers le haut pays pour venir en aide à sa cousine ». Caché en son sein, le Fils de Dieu la porte dans cet élan de charité qui lui fait franchir collines et montagnes pour accomplir un service », elle salue sa cousine, elle porte en elle le salut du monde et Jean-Baptiste bondit de joie dans le sein d’Elisabeth. Remplie d’Esprit-Saint, elle s’écrie : « Heureuse celle qui a cru : ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s’accomplira ». Chacune reconnaît la grandeur de celui qui la visite et se fait tout petit. Elles s’émerveillent dans ce partage de joie et de prière. En ce jour nous reconnaissons en Elisabeth et Marie la foi qui leur fait recevoir Dieu en elles pour le porter à tous les hommes. L’une porte l’Annonciateur de Jésus, celui qui nous prépare à sa venue, l’autre Celui qui ouvre pour chacune le Chemin de la Vie en Vérité. En cela, Marie devient Temple, Tabernacle et nous accompagne sur ce chemin d’intériorité, de foi en la Parole pour partir en hâte vers les autres, et dans un cœur humble pouvoir reconnaître : « Le Seigneur fait pour moi des merveilles ».
Marie entre dans la Gloire du Fils de l’homme « qui est venu pour servir et donner sa vie en rançon pour la multitude ». Son Assomption c’est sa vie quotidienne : en faisant de chaque jour la consécration de toutes ses énergies au service du bonheur des hommes, de leur Salut, elle est entrée chaque jour, corps et âme, dans la Gloire de celui pour qui servir c’est régner.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.