Luc 10, 38-42

L'angélus
L’angélus de Millet

Marthe et Marie sont toutes deux dans la joie de cette rencontre avec le Seigneur : Marthe, empressée de lui préparer à manger et Marie, suspendue à sa Parole qui la nourrit.
Ces deux visages de femmes sont nécessaires pour accueillir vraiment Jésus. Si nous négligeons Marthe, qui servira Jésus et les frères ? Qui répondra à Jésus lorsqu’il nous dit « donne-moi à boire ? » Et qui donnera à manger à l’un de ces petits qui sont les siens ?
Si nous oublions Marie, qui goûtera au don de la vie, puisque Jésus qui se donne est vraie nourriture et vraie boisson pour la vie éternelle ?
Saint François que nous fêtons aujourd’hui demandait à ses frères d’être l’un pour l’autre comme des mères, menant la vie de Marthe, et de s’adonner à la contemplation, comme Marie aux pieds du Seigneur.
Pour accueillir l’Ami véritable, soyons des adorateurs en Esprit et en Vérité, capables d’écouter la Parole, de la laisser prendre en notre cœur et en notre chair. Et, mettons-nous au service de la vie des plus petits de nos frères humains.

Alors, à l’image et à la ressemblance de Dieu UN, notre prière deviendra acte d’amour et notre service de l’humanité deviendra prière.

Un commentaire

  1. C’est vrai ! Comment se fait-il que les tâches nous arrachent des pieds de Jésus ?
    C’est tellement évident que c’est la meilleure part !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.