Luc 11, 14-23

L’épisode de ce jour pointe encore l’échec de la communication entre Jésus et certains de ses auditeurs, alors même qu’il vient de la rendre possible pour un sourd-muet. La foule admire. On la sait versatile. Et comme en Genèse, un serpent pervers instille le doute.

Certains parmi cette foule font tout pour s’accrocher à ce qu’ils prétendent savoir et s’agrippent à leur autorité pour l’opposer à celle par laquelle Jésus chasse les démons. Ils accusent : c’est par Beelzéboul, le prince des démons, que Jésus opère. Beelzéboul, dont l’étymologie peut signifier ‘maître de maison’ et ‘le seigneur des mouches’- est toujours là pour faire échouer les meilleures initiatives, compromettre, détruire. Ce diviseur disperse. Il est celui qui, par sa ruse mensongère, est à l’origine de la rupture dramatique de la relation de l’homme avec Dieu, de l’éclatement de sa relation à l’autre et de son éparpillement intérieur.

Or, la vie est essentiellement relationnelle et l’homme, être de parole, est appelé à s’exprimer et se connaître par et dans la Parole. C’est dans Celle-ci que se noue toute relation. Mais en rendant l’homme étranger à Dieu, le diable qui bourdonne dans sa tête comme un essaim de mouches, l’a aliéné de lui-même : l’homme ne se connait plus et ne peut plus ni se dire ni se donner en vérité.

Jésus commence par manifester la contradiction présente dans le raisonnement des opposants. « Un royaume divisé » ne peut que courir à sa perte !
Mais si le diviseur est fort, un plus fort peut recréer les liens par le « doigt de Dieu » ! Le principe même de la vie repose sur Lui.

Alors, Il ne s’agit plus que d’être avec Jésus car il maintiendra jusqu’au bout ce principe de vie, il l’offrira envers et contre tout, à tous et pour tous. Être avec lui, aujourd’hui, être des femmes et des hommes qui se risqueront dans l’existence avec comme seule force le fait d’être simplement et passionnément avec Lui.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.