Luc 12, 1-7

« A vous mes amis, qui valez tellement aux yeux du Père » ou : Heureuse mise en garde ! »
Aujourd’hui, Jésus invite ses disciples à la prudence, à la conversion et à la confiance. A ceux qu’il interpelle comme ses amis, il recommande de se méfier de l’hypocrisie comme de tout ce qui se propage à la manière de secrets pervers, médisances et calomnies. Ce ne sont pas seulement ‘les autres’ qui sont capables de tels actes, même si nous sommes aussi des victimes. Comment répondons-nous à l’agression ? Nous sommes blessés et nous blessons, nous laissons des plaies s’infecter au lieu de les monter au ‘médecin’. Et le mal se propage tel un feu semblable à celui qui couvait dans la vallée de la Géhenne, dépotoir de Jérusalem où les immondices se consumaient continuellement et laissait voir et sentir une fumée âcre, semblable à celle que l’on peut encore apercevoir près des bidonvilles.
Méfiance donc à l’égard de l’hypocrisie des pharisiens et de tout cœur double qui tentent de laisser voir une pureté tout en apparence, simulacre de vie vertueuse et charitable, mais qui manœuvrent pour briser la vie de celles et ceux qu’ils jalousent. Ce que disent les hypocrites est souvent ‘exact’, mais sonne faux. Tandis que la lumière du Christ nous éclaire sans violence, laisse apparaître failles et déchirures, nous revêt de miséricorde et nous entraîne vers toujours plus de clarté. Et  » nous n’aurons jamais peur de la lumière, si nous marchons dans la vérité de l’amour. » Cependant, le salut ne s’imposera jamais.
Comment nous protéger, nous prémunir contre ce fléau, ce levain dénaturé qui infecte toute la pâte de nos vies ?
En gardant les yeux tournés vers Jésus. Autour du Rabbi, c’est un vent de liberté qui souffle ! Plus nous serons sensibles à son Esprit, plus nous serons en mesure de déceler ce qui est véritable levain du Royaume, et moins nous serons atteints par les opinions de langues perverses, promptes à masquer la vérité. Alors, nous craindrons de moins en moins ce qui pollue le cœur et l’âme. Une ‘petite fumée’ nous avertira du danger et nous saurons comment réagir. La confiance, « rien que la confiance » nous conduira sûrement et dès aujourd’hui dans l’éternité de l’amour.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.