Luc 12, 1-7

« Déchire le voile de cette rencontre »
00e_45
« Tout ce qui est couvert d’un voile sera dévoilé, tout ce qui est caché sera connu. » (v.2). La parole de Jésus nous tient en haleine, dans cette incertitude entre la crainte et l’espérance : crainte de la mise au jour de nos travers et de nos secrets inavoués, et espérance que, enfin, justice et vérité soient rendues.
Or justement, il n’y a pas à pencher ni vers l’une, ni vers l’autre, car Dieu connaît parfaitement la faiblesse de sa créature et qu’il nous juge dans l’Amour. La beauté de son regard et de sa connaissance ne tient qu’à l’amour et la reconnaissance qu’il trouve en nous, parce que nous avons du prix à ses yeux et qu’il nous aime (Is 43,4).
« Voilà ce Cœur qui a tant aimé les hommes, […] jusqu’à s’épuiser et se consommer pour leur témoigner son amour […] » témoignait sainte Marguerite-Marie Alacoque (fêtée aujourd’hui).
Attendons, donc, dans la confiance, l’heureux jour de Celui qui est la Vérité, non comme la lumière menaçante d’une garde à vue ou d’un interrogatoire, mais comme une lumière de miséricorde éclipsant toutes larmes, deuil, cri et douleur. Elle nous révèlera combien nous sommes aimés et transfigurés dans la contemplation de son Visage …
« Combien de temps, Seigneur, vas-tu m’oublier, combien de temps, me cacher ton visage ? Combien de temps aurai-je l’âme en peine et le coeur attristé chaque jour ? Combien de temps mon ennemi sera-t-il le plus fort ? Regarde, réponds-moi, Seigneur mon Dieu ! Donne la lumière à mes yeux, garde-moi du sommeil de la mort ; que l’adversaire ne crie pas : « Victoire ! » que l’ennemi n’ait pas la joie de ma défaite ! Moi, je prends appui sur ton amour ; que mon cœur ait la joie de ton salut ! Je chanterai le Seigneur pour le bien qu’il m’a fait. » (Psaume 12).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.