Luc 1,26-38

Elle ne demandait rien
Marie sinon
Pétrir le pain des saisons
Sur le seuil de sa maison
Et le soir venu

© Annonciation Arcabas

Enrouler son corps rompu
Dans le drap ténu des étoiles
Mais il y eut ce regard d’en haut
Cette main d’ange
Au revers de la nuit
Et le feu de la visitation
Au profond de son ventre
Dans cette dilatation au centre
Commençait en elle
Le visage de l’Emmanuel
Dieu à naître
Promesse d’être
A jamais inscrite
Sur le parchemin
De l’humaine fragilité.

Le Plus que Vivant, Francine Carillo, Labor et fides 2009

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.