Luc 14, 1.7-11

LA BONNE PLACE

À l’école de l’Évangile, la bonne place, la place de choix, est celle du petit, du pauvre, du cœur pur, du serviteur, de l’enfant…qui attend tout de son Seigneur, qui l’écoute et qui met sa parole en pratique. On pourrait continuer les exemples et les illustrations au gré des paraboles et des enseignements de Jésus. Ces places d’humilité et d’abaissement servent de faire-valoir à celles fort prisées, selon la chair, du puissant, du riche, du calculateur et du maître auto-référencé.

Brug, à Saint-Michel-en-Grève, ©CSJ

Et pourtant… et pourtant…
Au Royaume de Dieu, la juste place est celle unique pour chacun, celle qui fait place à Dieu, celle qui fait place à l’autre, à tous les autres.
Au Royaume de Dieu, la juste place est celle offerte à chacun, à sa mesure, dans l’amour.

Au Royaume de Dieu, chacun est invité personnellement et a entendu au creux de son oreille : “Mon ami, avance plus haut” (v.10), à la hauteur, la profondeur, la largeur du cœur de Dieu… encore faut-il ne pas se tromper de demeure !
La « bonne place », à genou devant notre Seigneur, c’est assurément celle qui ne nous sera pas enlevée…

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.