Luc 16, 9- 15

choisir
Hergé


« Nul serviteur ne peut servir deux maîtres: ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisa l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l’Argent. »
(v. 13)

Jésus nous interpelle vivement: Qui est le maître de notre vie? Mammon (le dieu argent) ou le Seigneur?

Jésus dénonce l’argent comme un dieu qu’on adore, un maître qui nous rend esclaves, fermés sur nous-mêmes: Une richesse devenue idole, recherche de sécurité, de bien-être, de plaisir… L’argent est fruit d’un travail, d’un don… mais il ne s’agit pas d’en faire un Dieu, d’en faire l’origine comme Dieu est origine.

Tout don ne nous appartient pas: il est reçu, il nous est confié comme serviteurs, pour être mis à notre service et au service des frères, et offert comme culte à Dieu.

Jésus, Le fils ne possède rien pour lui-même, il reçoit tout du Père, il donne sans mesure, il se donne!

Heureux sommes-nous, plus encore, si nous nous comportons à l’exemple de notre Maître qui s’est fait serviteur, qui s’est appauvri pour nous enrichir de sa pauvreté (2 Co 8, 9), qui s’est fait l’un de nous pour que nous soyons des fils du Père!

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.