Luc 19, 1-10

“Zachée, descends vite, aujourd’hui il faut que j’aille demeurer chez toi” (v 5)
C’est Jésus qui était à la recherche de Zachée avant que celui-ci ne vienne a lui … Jésus prend l’initiative, Zachée est prêt … Jésus a soif du repentir de Zachée … Zachée a soif de la vérité …
Deux cœurs qui se retrouvent … le Cœur miséricordieux de Dieu … le cœur abîmé du fils … Le médecin est là … le malade, en souffrance, en attente de guérison, est présent …
« Zachée, descends vite … » … Il s’agit de l’urgence du salut … Zachée, regardant Jésus d’en haut, de loin, devait descendre, pour le rejoindre … Le Fils de Dieu s’est fait tout proche, tout humble, pour que l’homme le rejoigne dans son humilité … la kénose de Jésus appelle celle de Zachée…
« Aujourd’hui, il faut que j’aille demeurer chez toi » … Jésus s’invite chez Zachée, pécheur et rejeté par le peuple … Étonnant de liberté et d’audace hors commun, il est le vrai Pasteur qui va chercher sa brebis perdue, au regard des faux bergers, pour la ramener au bercail …
Zachée, c’est nous en quête permanente de Celui qui advient dans nos vies…
« Un abime appelle un autre abime…C’est là, tout au fond que se fera le choc divin, que l’abime de notre néant, de notre misère, se trouvera en tête à tête avec l’Abime de la Miséricorde, de l’immensité du tout de Dieu » (Sainte Elisabeth de la Trinite. Le ciel dans la foi, premier jour).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.