Luc 21, 20-28

Chute et relèvement

Luc-21,-20-28

Deux images fortes et contradictoires encadrent ce discours apocalyptique de Jésus : la chute et le relèvement.

La chute : toutes les composantes de la catastrophe se donnent rendez-vous en ce temps de la fin. Dévastations, angoisses, peurs de toutes sortes, souffrances multiples… Tout cela vient nourrir nos fantasmes et notre terreur face à des forces qui nous dépassent et menacent de nous détruire. Et comment ne pas regarder le spectacle que nous donne le monde aujourd’hui avec ses violences, ses forces qui engendrent le chaos et le désarroi de tant d’hommes et de femmes, de peuples entiers ? Ne peuvent-ils pas s’écrier : « Nous touchons le fond » ?

Le relèvement : « Lorsque cela commencera d’arriver,redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance est proche! » Allons-nous, nous aussi céder à la peur et au désespoir ? « Vous n’avez pas reçu un esprit qui vous rende esclaves et vous ramène à la peur, mais un Esprit qui fait de vous les enfants du Père… » (Romains 8, 15-16).

Quand tout s’effondre, quand la ruine totale menace, quand l’absence de tout appui pèse sur nous, quand Dieu lui-même semble absent, c’est alors le temps de l’espérance !

Ce temps, cet espace où notre foi nous tient suspendus entre les deux venues de Jésus, le Fils du Père : sa première venue en sa Pâque où nous le voyons traverser dans la confiance les eaux sombres de la mort pour être relevé dans la main du Père. Sa seconde venue, aujourd’hui et jusque dans l’éternité, où nous pouvons appeler, croire, espérer et aimer, avec tous nos frères en humanité, « en mémoire de Lui ».

2 commentaires

  1. QUAND CES EVENEMENTS COMMENCERONT, REDRESSEZ-VOUS ET RELEVEZ LA TETE, CAR VOTRE REDEMPTION APPROCHE (Lc 21, 20-28). La réalité parfois tragique du monde, contraste avec la volonté de DIEU, avec son projet de Salut de l’humanité. Quand tout s’effondre, quand la terreur domine le monde, quand l’Homme se trouve dans l’impasse, quand la ruine totale menace nos sécurités, quand l’absence de tout appui pèse sur nous et quand DIEU lui-même semble absent, c’est alors que commence le temps de l’espérance. Entre la chute et le relèvement, entre la ruine et la reconstruction, entre le temps du désespoir et celui de l’espérance, il y a toujours un projet divin en cours de réalisation. Beaucoup d’évènements tragiques traversent le monde, et qui mettent parfois en doute l’avenir de l’humanité. Or, c’est face à toutes ces tribulations, que DIEU nous invite à nous redresser et à relever la tête, car notre rédemption pointe à l’horizon. Celui qui n’a pas peur d’affronter les évènements tragiques et autres tribulations, a certainement les moyens de se défendre. Et lorsque DIEU nous invite à nous redresser et à relever la tête, c’est parce qu’IL est le bouclier qui nous assure le Salut et la paix. Se redresser et relever la tête sont des attitudes de vaillance et de courage, attitudes de l’Homme debout et en lutte, pour vaincre la peur. Car, en fait, la peur n’éloigne pas le danger, mais le rend encore plus présent et pressant en nous. Le temps du désespoir et des tribulations est donc le temps où la foi humaine est suspendue à la grâce divine et où l’action humaine redouble de courage et d’efforts, afin que la paresse, le découragement et l’impasse n’aient pas le dernier mot sur nos espérances et nos attentes. Bonne journée de méditation et de travail
    Abbé kandi Achille

  2. Merci Frédérique, en te lisant aujourd’hui et bien d’autres fois, je rends grâces au Seigneur qui, au profond de nous-mêmes fait monter à nos lèvres une parole qui met debout. Bon courage! claire-Alix

Ajouter une réponse à Claire-Alix Annuler

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.