Luc 5, 17-26

Évangile : « Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! » 

Intérieur et extérieur

Il est des choses que l’on voit et d’autres que l’on ne voit pas,… et qui peuvent se conditionner les unes les autres. C’est le cas de cet homme paralysé et collé à sa civière, et de tout ce qui se trame autour de lui.

Tout d’abord, il y a cette force mystérieuse et opérante : « la puissance du Seigneur était à l’œuvre pour lui faire opérer des guérisons ». On ne la voit pas, mais elle attire les foules, et est efficace.

Jésus, dans un premier temps, ne dit rien à cet homme, mais il réagit à la foi de ses compagnons, manifestée par leur opiniâtreté à montrer leur ami à Jésus, jusqu’à passer par le toit. La foi est à l’obscur, mais les actes de foi sont à la lumière. Jésus les capte et guérit, avant même toute demande formulée, l’intérieur de cet homme malade, c’est-à dire de ce qui est invisible aux yeux de chair : le péché de son cœur.
La deuxième guérison, extérieure celle-là, répond à la provocation invisible des scribes et des pharisiens, leurs raisonnements en eux-mêmes contre Jésus : « Qui est-il celui-là ? Il dit des blasphèmes ! Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? ». Jésus les sent, il leur répond par une parole et un signe manifesté. « Eh bien ! Afin que vous sachiez que le Fils de l’homme a autorité sur la terre pour pardonner les péchés »…, et guérissant l’homme de sa paralysie extérieure, il lui demande de porter son brancard.

La foule de témoins voit la guérison et l’homme marcher. Aussitôt, elle manifeste admiration, crainte et stupeur de ce qu’elle a vu extérieurement et de ce qu’elle devine intérieurement en renvoyant son action de grâce à Dieu… qu’elle ne voit pas.

« Les choses extraordinaires »  qu’elle a vues, c’est exactement cela… de l’invisible qui se déploie dans du visible. Nous approchons du mystère de Noël… L’invisible puissance de la divinité se fait visible dans la chair d’un tout petit et vulnérable enfant exposé aux yeux des bergers et des mages.

Aujourd’hui, sachons ouvrir nos yeux aux merveilles de Dieu !
« Nous avons vu des choses extraordinaires aujourd’hui ! »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.