Luc 7, 1-10

Jésus entend l’appel d’un centurion et se rend à la rencontre de cet homme confiant, audacieux dans sa demande, ouvert, croyant, aimant son prochain, le plus petit (enfant, esclave…)

Et  Jésus reste admiratif devant cet homme, sa foi, car ce centurion se reconnaît indigne de recevoir Jésus en sa demeure, mais surtout croit à la parole agissante de Jésus : « Dis un mot  et mon enfant sera guéri  » (Luc 7,7).
Le centurion met en pratique : « Demandez et l’on vous donnera,
Cherchez et vous trouverez,
Frappez et l’on vous ouvrira » (Luc 11,9) et il attend confiant.
Saurons-nous, à la suite du centurion, avoir cette même audace de demander tout simplement et la patience de la réponse ?
Croyons-nous à la parole agissante du Christ en nos vies, sur nos routes de tous les jours ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.