Marc 3, 20-21

Qui es-tu Seigneur ? La foule te suit et te presse pour t’écouter. Tu viens d’appeler tes disciples. Mais ta famille dit que tu as perdu le sens.

Il nous suffit de regarder les premiers actes et les premières paroles de Celui qui a dit : « Le temps est accompli, le Royaume de Dieu est proche : repentez-vous et croyez à l’Evangile » (Mc 1,15) pour comprendre qui il est.

Le Seigneur nous appelle à poser un acte de foi devant ses paroles et ses actes, et non à les juger, pour découvrir sa réelle identité, comme Pierre l’a fait : « « Mais pour vous, leur demandait-il, qui suis-je ? » Pierre lui répondit : « Tu es le Christ. » » (Mc 8, 29).

Laissons-nous porter par cette confiance en Celui qui nous habite et nous percevrons au rythme de notre route son identité et ce qu’il nous apporte à chacun de vie, de vérité.

« Heureux qui se juge avec la même sévérité qu’il juge les autres. Plus heureux encore celui qui se montre sévère pour soi-même et indulgent pour autrui. Plus encore celui qui se juge et s’abstient de juger autrui. » (Lanza del Vasto, Approche de la vie intime, p59-60)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.