Marc 6, 30-34

Double invitation que celle que nous fait aujourd’hui le Seigneur. Celle d’une vie rythmée par le travail et le repos, où l’on est capable de faire sabbat, de s’arrêter : Venez à l’écart … et reposez-vous un peu. Et celle d’un accueil inconditionnel des événements qui forcent les portes de nos tranquillités.
Ils accoururent là-bas et arrivèrent avant eux. De même que les événements s’imposent à Jésus et aux apôtres, il arrive qu’ils nous précèdent et nous excèdent parfois. Nous ne sommes pas des êtres isolés, notre vie est une expérience collective, en relation. La vie des autres ne nous est pas étrangère : cet ami qui sonne chez nous de façon impromptue, ce parent qui réclame des soins, cette voisine qui a besoin d’écoute, ce jeune qui demande de l’attention, … Autant d’événements qui nous rappellent que nous sommes le gardien de notre frère et qu’il attend peut-être de nous un accueil, une écoute bienveillante, une présence …
Regardons Jésus qui se laisse toucher aux entrailles par ses hôtes imprévisibles : il commence par les recevoir et par les percevoir comme des brebis sans berger, il commence par écouter leurs besoins … Il leur répond, les instruit, dans une totale disponibilité au présent de la rencontre, dans une écoute véritable qui ouvre à une parole véritable. Cultivons en nous des entrailles capables de se laisser toucher par nos frères en humanité, même au creux de nos tranquillités.

Un commentaire

  1. Accueil inconditionnel , altruisme et presence , ouverture à l instant d échange …oui biensûr mais l essentiel n est pas dit : comment préserver l intimité , le fidélitél y compris emotionnelle du couple lorsque ôn est si béant d accueil ? Nous sommes des êtres de chair et de desir , touché par l autre si l on s ouvre trop , si l on parle d amour et si l on regarde trop profondément le coeur de l autre .et les yeux ds les yeux notamment d hommeà femme . Nnotre attitude si « belle  » de chaleur et de puissance d amour , peut aussi rendre amoureux l autre . L autre devient alors les autres avec ds relations profondes , secrètes , clivés , en étoile dont on peut se  » régaler  » en réalité sans la cohérence de la Lumiere .Ns ne sommes pas Jesus .. Je comprends tellement pourquoi lã chasteté est necessaire aux prêtres pr eviter un  » grand bazar d Eros » mais combién cela doit être difficile pr ceux qui ne sont qu Amour ‘ Celles et ceux qui ne sont pas prêtres ne peuvent être aussi béant ! Pourquoi tout cela n est jamais abordé ? Une forme d hypocrisie sur le sujet auxquelles bien des personnes doivent être confrontés , pas toujours ds l honnêteté car entre vice et vertu de l Amour et de sa puissance immense les frontières sont parfois ténues ..seule les relations en lumiere et le curseur de la justesse et de la bonne distance , pr ne pas troubler , ne pas être troubler , respecter aussi son couple , ne pas être tenter ., ne pas faire souffrir ..doit nous guider .. Trop peu de fois ai je entendu la distance ..parler d Amour  » allume  » surtout én privé etil faut arrêter de faire l autruche ou de se nourrir d Amour en etant aveugle , ds un altruisme très egotique.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.